Constats

Periode 2010 - 2015

Prise de fonction .L'objectif

Cette société doit absolument évoluer. 2 nouveaux concurrents aguerris , dont un qui a été évincé lors de l’offre de vente, doivent s’implanter localement en 2010, chose à laquelle elle n’a jamais fait face .Ensuite , rentrer dans les normes de fonctionnement d’un grand groupe bien structuré ,avec une vraie hiérarchie externalisée, est une étape très lourde autant pour le personnel que pour son activité .La centralisation des fonctions supports avec tout ce que cela entraine doit être bien préparée .Cette entreprise doit se moderniser dans son fonctionnement interne

 

1.Management et RH

A l’exception du site plus petit, cette société fonctionne en mode patriarcal depuis toujours. Le PDG a toujours fait office de manager intermédiaire. La moyenne d’âge est la plus élevée de celle du groupe .Ce personnel, compètent dans ses fonctions, a été formé, pour la plupart, en interne .Ce principe de fonctionnement patriarcal ne permet pas aux salariés d’évoluer en autonomie et ceci pénalise la fluidité des prises de décisions et surcharge le PDG qui ne peut tout gérer. Il n’y a pas de vrai suivi RH moderne .De surcroit, beaucoup de départs en retraite sont à prévoir et un renouvellement avec accompagnement est nécessaire.

 

Projet : Remettre tout à plat, avec des suivis spécifiques, cartésiens, sur tous les sujets (formations, rémunérations, absentéisme, horaires…) et choisir des manager intermédiaires afin de relayer les informations, encadrer, et traiter au plus rapide le fonctionnement de tous les jours de leurs équipes en autonomie .Restructurer et préparer la centralisation des fonctions supports vers le groupe pour 2013 .

 

 

2.Les stocks et la logistique

Société ancienne, indépendante , ayant peu de concurrents et un stock pléthorique. (42 000 références stockées avec un taux de dépréciation 3 fois supérieur à la norme du groupe acquéreur.). Les ventes de cette société s’articulent, non pas sur le TOP 50 des fournisseurs, mais plutôt sur le TOP 50-300 .Ceci est la conséquence directes des ventes et de la politique tarifaire pratiquée. Les livraisons nécessitent l’utilisation de ressources internes avec tout ce que cela induit (cout, partage de ressources, disponibilités et réactivité) .Trop de dépannages entrainent trop de flux et trop d’erreurs

 

Projet : Revoir la politique commerciale et les achats afin de mieux faire tourner les stocks, diminuer les flux, les fournisseurs, et conquérir de nouvelles parts de marché mais en conservant cette image de vrai stockiste .Revoir les services de livraison et le stockage pour optimiser la réactivité des vendeurs comptoirs.

 

3.La partie commerciale

Premier constat : Le service commercial ne fonctionne pas de manière autonome et n’est pas souvent acteur de ses ventes .Hormis les problèmes de structure (pas de bureaux attitrés, d’assistante attitrée, de structure hiérarchique intermédiaire ) , les problèmes de suivi (rapports, frais, tournées, objectifs chiffrés ) , et surtout de pertinence des informations nécessaires à leur travail (statistiques détaillées , études de marchés) , il devient nécessaire de revoir entièrement et moderniser cette équipe ayant un rôle majeur dans la société et revoir notre politique commerciale .

 

Projet : Revoir tout de fond en comble afin de rendre cette équipe autonome et très réactive et lui donner les moyens de ses ambitions .Incentives , fidélisation, développement du réseau.

 

4.La modernisation et l’accueil

La charge téléphonique est impressionnante, et les clients qui se déplacent marquent leur mécontentement .Les oublis de commandes, le manque de suivi et l’état visuel des stocks sont néfastes pour le commerce. Les locaux ne sont pas propres .Il n’existe pas vraiment de lieu d’accueil pour les ateliers, pour les fournisseurs, pour les commerciaux .L’ERP doit être changé et doit basculer vers l’ERP centralisé du groupe, étape cruciale.

 

Projet : Revoir l’aménagement des locaux, afin de trouver un bel équilibre entre le fonctionnel et le visuel Préparer la mise aux normes informatiques .Se doter d’un call center moderne multi sites et marquer visuellement et physiquement les zones

 

5.La gestion et la comptabilité

Une partie excessivement complexe du fait de la nécessité de rentrer dans un moule propre aux grands groupes, de consolider, nettoyer , et redresser les lignes du compte de résultats tout en fiabilisant notre bilan comptable sachant que les équipes actuelles ne font que de la saisie d’écritures , la partie vraiment comptable étant externalisée vers une société externe . La volonté du groupe , compréhensible, d’avoir des résultats dont la forme est proche de celle des autres filiales entraine une remise à plat de toutes les méthodes comptables et de gestion et ceci mensuellement .Les méthodes de travail doivent être revues afin de fiabiliser les suivi de recouvrement et tous les indicateurs nécessaires au calcul de la Marge ( Stocks , ventes , frais de transports , charges) .Notre taux de FP est alors de 66,6% de la marge brute , un record , le recouvrement est bloqué , et nos ratios sont trop loin de la normalité .

 

Projet : Accompagner les équipes pour la mise en place de reportings mensuels, de budgets, de suivis, tout ceci en liaison avec le groupe et le cabinet d’expertise comptable .Ces indicateurs permettront un meilleur suivi des budgets et des prises de décision plus rapides.

 

6.La sécurité

Suite à l’audit effectué, beaucoup de lacunes, plus ou moins importantes, dans la gestion et le suivi

 

Projet : Prendre appui auprès du groupe pour recenser tous les points, classés par ordre d’importance et engager toutes les actions correctrices qui en découlent. .