Gestion

Periode 2010 - 2015

Actions entreprises

1.Evolutions de la gestion comptable .

Le passage d'un mode de gestion type independant à un mode de gestion Groupe , avec la rigueur et le manque de flexibilité est une chose excessivement complexe et gourmande en ressources et stress des equipes .Gerer ce passage , qui oblige à conserver en simultané les deux modes de gestion est une etape tres difficile pour l'enseigne et son dirigeant.

 

Le premier point lourd à été de preparer les equipes comptables . Comptables formées en interne, historiques , mais dont les capacités, meme réelles, n'etaient pas du tout préparées à tous ces changements .

 

 

 

Etape 1 : Nettoyer les comptes comptables .Periode cruciale .Les créances, Charges , stocks et écritures reportées doivent etre traitées .Des impacts tres lourds sur le bilan apparaissent qu'il faut corriger tout en conservant un bon résultat

Etape 2: passer d'un bilan annuel , à des mini bilans mensuels ( reportings) afin de pouvoir retraiter et classifier les écritures pour trouver une présentation conforme à celle du groupe le tout avec .2 ERP différents , et des classifications comptables qui ne coincident pas.La génération de ce standard necessite durant 6 jours , chaque mois , un travail excessif avec des controles lourds , appuyés par le DGE .Chengement des modes de claculs des provisions (dépréciations de stock, des créances, des marges , AAR, FNP , tout est répertorié , et je le dis , le résultat en valait l'investissement .

Etape 3 : Les budgets groupe comportent environ 200 lignes à remplir , malheureusement sans avoir un support parfaitement fiable du fait de la classification comptable historique de la société . Toute cette phase entraine des remaniements de gestion ( valeurs) portants sur les stocks , le CA , les impots , les charges, créances et la trésorerie .

Etape 4 :historiquement , cette société devait se faire assister pour le bilan d'un cabinet d'expertise comptable pour la periode du pré-bilan.Cette sous traitance , obligatoire avant, doit prendre fin ce qui implique une parfaite maitrise de ces reportings .ceci entrainant le recrutement d'un RFE aguerri pour decharger le DGE d'une partie des controles mensuels .

Etape 5 : Verifier la cohérence des données et valeurs lors de l'élaboration du bilan .avec le CAC de la société ( et non groupe) .

Etape 6: Bascule vers un ERP groupe , qui entraine des états proches de ceux des autres filiales.Ceci donne le top depart à une gestion Filiale et le non renouvellement du contrat du CAC .Ceci entraine aussi la centralisation de la comptablilité et la restructuration obligatoir douloureuse du back office .

 

Ces changements , cumulés avec toutes les autres , sont tres durs à mettre an œuvre , surtout avec un timing aussi sérré.J'en garde un mauvais souvenir (Charge de travail , baisse du commerce et de la disponibilité , stress et absenteisme des equipes ) et un tres bon ( tres formateur et j'ai pu comprendre et rentrer en detail dans tous les mécanismes comptables du fait du manque d'aguerrissement des equipes ) .

 

2.Evolution des indicateurs

Ce passage à permis de preparer cette société à une gestion plus pointilleuse .

indicateurs FP/MB, détails des frais de transports ( achats /vente) , rentabilité des ateliers, gestion RH ( absenteisme, FP, projections ), trésorerie , Mouvements de stocks détaillés( achats,retours, charges , RFA , demarque , la MB qui en est la consequence , et les ventes par secteur ....et bien d'autres encore.

3.Acquisitions et investissements

Acquisition d'un entreprise ancienne en novembre 2010 ( CA surplus: 90 K€ sur 2010 , 500 K€ sur 2011)

Modernisation des outils de production et des batiments( labos , ateliers)

Acquisition d'un call center automatisé

Changement complet systeme informatique

Modernisation locaux logistique

Modernisation Hall d'expositions

Externalisation des transports .

Acquisition Outils ATC ( Ipad)

 

4.Quelques chiffres

 

Controle fiscal lourd en 2013 : aucun redressement significatif

Lettre de félicitation du groupe pour les résultats de l'enseigne (2010,2011,2012)

Diminution du rapport FP/MB : de 66,6% à 55 % en 3 ans

Centralisation des ateliers à des fins de rentabilité du service:Terminée en 2013 Equilibre atteint en 2011

Nettoyage des stocks (de 46 000 ref à 26 000 ref ) , stock de 2,2M€ à 1,6 M€

Baisse du taux de Dépreciation du stock (malgré l'impact douloureux du changement de methode) : De 35% à 15 %

Baisse du taux de charge opér: passe à 10 %

Ebitda et CA

avant changement de méthodes comptables :

2009 : 5,8 M€ , 1,1% , 2010 : 6,3 M€ , Taux Ebitda : 3,3 % , 2011 : CA 7 M€ taux d'ebitda : 5,9%

Apres changement

2012 : 6,8 M€ , taux d'ebitda :2,1 % , 2013 (08): Taux 3,3 % Année d'intégration complete :

 

Impacts négatifs des changements de méthodes comptables (2013) en taux d'EBITDA

Prov dep : -20 %, transfert de charges vers region (- 23%) , doublon informatique (-8%) , charges fixes en doublon :(-7%)